Justice

Audience à la Criet : 5 ans de prison requis contre le chef d’agence d’une structure de microfinance

today25 avril 2024 25

Arrière-plan
share close

Quatre employés que sont, le Chef d’agence, la caissière, un agent collecteur et le Chargé de prêt, au sein d’une entreprise de microfinance, ont comparu devant la Criet, ce jeudi soir. Ils sont poursuivis pour abus de confiance et modifications de données informatiques.

Il auraient créé des comptes fictifs pour faire des prêts à des épargnants inexistants. De quoi sortir, frauduleusement, plus de 300 millions Fcfa des comptes de l’entreprise.

Les faits sont intervenus à Bantè. Ils ont tous plaidé non coupables. Pendant plus de 10 mois qu’a duré le procès, les prévenus ont passé le temps à se rejeter la faute. Le Procureur a requis 12 mois de prison ferme et 500 mille de francs d’amende contre l’agent collecteur.

Il a requis ensuite 5ans de prison ferme et 1 million d’amende contre les trois restants, dont le chef d’agence, la caissière et le chargé de prêt. Le Procureur a aussi demandé au juge de condamner le Chef d’agence à payer 238 millions de francs, au titre de dommages et intérêts.

Quant aux trois autres prévenus, il est requis le paiement solidaire de 302 millions à l’entreprise. Ils seront fixés sur leur sort le 20 Juin.

Écrit par: BIP radio

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%