Alerte info

Procès des violences électorales de 2021 : deux accusés risquent 10 à 5 ans de prison

today26 avril 2024 56

Arrière-plan
share close

Un mécanicien et un étudiant en Master de Sociologie, risquent respectivement 10 ans et 5 ans de prison ferme. Ils font partie des 42 jeunes jugés depuis ce 26 avril, sur les violences lors de la présidentielle de 2021.

Les accusés sont repartis dans 6 dossiers. Les deux premiers déjà écoutés par la Cour, sont poursuivis pour « incitation à la commission des actes terroristes ». A la barre ils ont plaidé non coupables. L’étudiant a déclaré avoir participé à des marches pacifiques et rien d’autre. Le mécanicien, quant à lui, a reconnu avoir dégonflé des pneus lors des manifestations a savè. Mais il a nié toutes les déclarations qu’il avait faites lors de l’enquête préliminaires.

Le premier substitut du procureur a requis 10 ans de prison ferme et 20 millions d’amende contre le mécanicien. Contre l’étudiant il a requis 5 ans de prison ferme et 25 millions d’amende.

Le verdict sera connu le 3 mai prochain.

Écrit par: BIP radio

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%