Société

Crue à Cotonou : Sainte-Cécile déjà les pieds dans l’eau !

today5 septembre 2023 105

Arrière-plan
share close

Les conséquences de la crue ne se ressentent pas seulement à l’intérieur du pays. Cotonou vit aussi les dégâts de la montée des eaux. 

Au quartier st Cécile Toweta plusieurs maisons sont envahies par l’eau. Le lac nokoué hors de son lit, a inondé les habitations pas très loin de l’église catholique. Les pluies de ces derniers jours ont augmenté le volume de l’eau. Les chambres en matériaux précaires près du lac se sont écroulées. Les propriétaires ont abandonné leurs toits pour se réfugier auprès des proches. Des boutiques et des ateliers inondés ont carrément fermé. L’école primaire publique de Toweta totalement inondée. Dans une des maisons, nous avons croisé une mère de famille qui a dû installer sa cuisine sur une table, elle-même les pieds dans l’eau. « Ici même les lits sont posés sur des briques. On essaie de mettre tout en hauteur, mais zéro ! » confie cette habitante. Elle ajoute que les infections aux sont fréquentes à force de marcher dans l’eau, autant chez les enfants que chez les adultes.

Les chemins de briques

Selon la hauteur de l’eau, des briques sont superposées dans les cours et les rues pour faciliter les déplacements. Il faut être un peu funambule pour circuler aisément sur ces chemins de briques.  Certains habitants sont contraints de marcher régulièrement dans l’eau. Les motocyclistes et les automobilistes de Sainte Cécile Towéta garent leurs véhicules chez des amis et rentrent à pied pour ne pas abîmer leurs véhicules. La population s’adapte à la crue chaque année. Mais elle demande de l’aide, plaide Comlan OUSSOU ; il vit ici depuis 40 ans. D’après des habitants rencontrés sur les lieux, les effets de la crue s’observent seulement depuis trois jours, mais la situation est déjà difficile à vivre.

Écrit par: BIP radio

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%