Alerte info

Violences électorales en 2021: 8 personnes risquent 3 ans de prison fermes.

today3 mai 2024 90 1

Arrière-plan
share close

Le Ministère public a requis 3 ans de prison ferme contre 8 personnes, sur les 17 impliqués dans le cinquième dossier des accusés de violences électorales de 2021.

C’est la deuxième audience spéciale pour juger les 42 personnes arrêtées après les violences électorales, lors de la présidentielle. Les 8 personnes contre qui le Ministère public a requis 3 ans de prison ferme, ont été arrêtés avec en leur possession, des armes blanches, tels que des couteaux et des lance-pierres, des fusils et des cartouches.

La majorité a déclaré qu’elle se servaient de ces armes dans leurs activités professionnelles quotidiennes.

Pour ce qui est des 9 restants dont un nigérian, foreur, et un mannequin, dans ce dossier, le Ministère public a déclaré n’avoir eu de preuve matérielle qui pourrait permettre de les mettre en condamnation. Il a donc requis la relaxe.

Écrit par: BIP radio

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%