Nouvelles

Audience à la Criet : Rémy GNAMBAKPO plaide non coupable pour harcèlement

today6 mai 2024 163 2 4

Arrière-plan
share close

 

Rémy GNABAKPO et le journaliste Boniface AKPOLOU ont comparu ce matin devant la Criet. Ils sont accusés d’avoir harcelé par le biais d’une communication téléphonique, le président du parti UP Le Renouveau, Joseph DJOGBENOU. Ils ont tous les deux plaidés non coupables.

Les deux accusés ont comparu dans deux dossiers différents mais ont un même plaignant Joseph DJOGBENOU. Le juge constitutionnel a ordonné la jonction des deux dossiers.

Les faits
Rémy GNABAKPO du groupe WhatsApp « TONOUKOU » a été arrêté, après avoir réalisé et diffusé un audio fondé sur une rumeur. L’audio incriminé commentait la Une d’un journal, qui a mis à sa une, une information diffamatoire à l’endroit du Professeur Joseph DJOGBENOU. Ce dernier a d’ailleurs démenti les propos qu’on lui a prêtés.

À la barre ce lundi 6 mai, le journaliste Boniface AKPOLOU qui a publié l’information à la une de son journal, a aussi plaidé non coupable.

Le juge correctionnel a ordonné la jonction des deux dossiers puisqu’ils ont le même plaignant et qu’ils sont poursuivis pour les mêmes faits. Les deux dossiers ont été joints, puis renvoyés au 13 Mai prochain pour permettre au journaliste en détention d’organiser sa défense.

Écrit par: BIP radio

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%