Nouvelles

Hommage au Pr HOUNTONDJI : «  Il a été l’un des acteurs de la souveraineté de la conférence nationale » témoigne le Pr HOLO

today2 février 2024 28

Arrière-plan
share close

Le philosophe Paulin HOUNTONDJI a tiré sa révérence ce jeudi 02 février 2024. Décès survenu chez lui à Cotonou. Les hommages s’enchainent pour saluer le grand intellectuel qu’il fut. Joint par Bip radio, l’ex président de la cour constitutionnelle Théodore HOLO ayant côtoyé l’illustre disparu évoque l’image qu’il garde de lui

 » C’est un baobab de la science que nous perdons.  Quand j’étais en terminale avec le professeur de philosophie M. Spéro Stanislas ADOTEVI, monsieur Paulin HOUNTONDJI avait fait une thèse sur la philosophie Bantou Polémique. Il a tenu une conférence à laquelle nous avait associé le professeur ADOTEVI à porto novo. J’étais encore en terminale en 1968 au lycée BEHANZIN. C’est là que j’ai commencé à entendre parler de lui. Comme vous l’avez dit, on s’est retrouvé à la conférence nationale. Et après la conférence nationale, on s’est retrouvé ensemble dans le premier gouvernement du président SOGLO. Il a été ministre de l’éducation quand SOGLO était Premier ministre. Nous avons continué à l’académie nationale des sciences art et lettre du bénin. Et le 29 novembre dernier, nous étions ensemble au 92e anniversaire du président SOGLO. C’est un grand homme qui s’en va et je prie pour le repos de son âme. Que la douleur de l’avoir perdu ne nous fasse pas oublier le bonheur de l’avoir connu. Vous connaissez ses positions fermes pendant la conférence nationale essentiellement en ce qui concerne la démission du président KEREKOU qui lui a répondu en fin de compte « Ne me demandez pas de démissionner, si vous voulez faites-moi démissionner moi », or nous n’étions pas en mesure de démettre le président KEREKOU de ses fonctions. Mais il était vraiment intransigeant sur cette question et je crois qu’il a été aussi l’un des acteurs de la souveraineté de la conférence nationale. Donc c’est un passage qui est inoubliable par rapport à sa fermeté quant à la poursuite de ce mandat par le président KEREKOU. « 

Écrit par: BIP radio

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%