Nouvelles

Le Professeur Hountondji inhumé à Danto ce samedi après un ultime au revoir

today2 mars 2024 332 6

Arrière-plan
share close

Le Professeur Paulin HOUNTONDJI a rejoint sa dernière demeure ce samedi 02 mars 2024.

Le culte d’enterrement et d’action de grâce au temple shalom de Gbeto a duré environ 04 h. Parents, proches, amis et collègues sont venus nombreux rendre un dernier hommage au Professeur Paulin HOUNTONDJI. Vu le monde impressionnant, ce samedi matin, plusieurs personnes ont dû suivre la messe depuis la cour sous des bâches. Elle a démarré vers 9 h 30 avec près d’une dizaine de célébrants aux commandes. Chants, danses et prières étaient les moments forts de ce culte.

La messe s’est déroulée devant un parterre de personnalités : l’ancien président Nicéphore SOGLO dont le disparu fut le ministre, l’ex chef d’Etat Boni YAYI, la vice-présidente Mariam CHABI TALATA, la ministre de l’enseignement supérieur Eléonore YAYI LADEKAN et l’ancien président de la cour constitutionnelle Robert DOSSOU. L’ancien président Nicéphore SOGLO a évoqué un récent souvenir concernant le défunt. « Quand il était venu à mon anniversaire, il m’avait offert le livre de l’un de ses collègues qui est philosophe à l’université Félix Houphouët-Boigny. Et il m’avait mis simplement comme dédicace avec le sens de la formule qu’il avait, il dit : au président Nicéphore SOGLO le patron et dit après le patron, il y a l’ami parce que nous avions une amitié en dehors de tout ce qui est réel…Un intellectuel émérite. Il a joué un rôle primordial à la conférence nationale… C’est lui qui m’a présenté à Aimé Césaire, mon maître à penser»»

Après les prières, les hommages, direction le cimetière de Danto à Porto-Novo. Le défunt a été inhumé après une prière d’enterrement devant sa tombe. Son épouse, ses enfants, ses petits-enfants et toute l’assistance ont déposé des fleurs sur le cercueil pour lui témoigner leur amour avant la grande séparation. Le professeur Paulin HOUNTONDJI est décédé le 02 février 2024 à Cotonou dans sa 82e année.

Écrit par: BIP radio

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%