Nouvelles

Rejet en commission de la loi sur l’amnistie : « Cette proposition de loi semble avoir une option assez personnalisée» justifie le député M’BOUKE

today3 janvier 2024 156

Arrière-plan
share close

 

La commission des lois de l’Assemblée Nationale a rejeté ce mercredi 03 janvier 2024 la proposition de loi spéciale portant amnistie et/ou abandon de poursuites judiciaires au profit de personnalités politiques. Les 17 députés de la mouvance ont voté contre et les 06 de l’opposition pour. La proposition n’est pas encore rejetée ; la plénière a le dernier mot. Après l’étape de la commission, le texte de loi devra être programmé pour un débat en plénière. Une proposition ou un projet de loi peut être rejeté en commission et adopté en plénière et vice versa, explique le député UP le Renouveau Borgia M’BOUKE SANTOS, membre de la commission des lois joint par Bip radio. Pourquoi a-t-il voté contre ce texte ? Le parlementaire fait savoir que « Cette proposition de loi semble avoir une option assez personnalisée. C’est une proposition qui se fixe sur des personnages donnés». Il estime que la loi doit rester « impersonnelle pour répondre aux attentes de la population ». Il reviendra à la plénière de décider si cette proposition de loi passera ou non. Mais le parlementaire Habibou Woroucoubou de l’opposition n’y croit plus. Pour lui, cette position des députés était prévisible « ces députés ne pouvaient pas faire autrement que ce que le président de la république avait déjà dit » réagit-il au micro de Bip radio. Vous suivrez ces différentes réactions dans nos éditions de ce jeudi matin

 

Écrit par: BIP radio

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués d'un * sont obligatoires


0%